Accueil Non classé J’ai découvert Stockage en ligne

J’ai découvert Stockage en ligne

0
0
2
Complément d’information à propos de Stockage en ligne

L’écologie et les nouvelles technologies ont souvent été des sujets opposés, à cause de la pollution que génèrent la conception des objets en usine, leur utilisation quotidienne qui a un effet sur la consommation électrique ( recharge de batteries, consommables etc ), et le recyclage des déchets que ces appareils high tech occasionnent. Nous allons tenter de comprendre l’origine de cette pollution numérique et les solutions envisagées. Ce n’est plus une surprise pour personne, le territoire du numérique est un grand client d’énergie. Encore plus depuis l’ère de la big data. Pourquoi ? Le numérique repose principalement sur la data produite et consommée par ses usagers, et les exemples sont nombreux : les 000 000 000 d’heures de vidéos enregistrées et mises en ligne sur des plate-formes de streaming ( Youtube, Twitch etc… ) ;les milliards de contenus ( photos, vidéos, articles ) publiés sur les réseaux sociaux sans arrêt et chaque jour ( Facebook, Instagram, Twitter… ) ;

Depuis des années, les fabricants de matériel informatique et plus globalement high tech ont proposé de très nombreux efforts pour réduire la consommation d’énergie de leurs centres industriels, et surtout de rendre moins énergivores leurs outils. Les smartphones derniers cris, tablettes, PC portables ont rencontré de nombreuses innovations qui npus ont donné les moyens l’accroissement de leur autonomie grâce à des batteries plus performantes ou bien encore une optimisation de la consommation d’énergie grâce à des systèmes d’exploitations plus éclairé. Si on regarde plus clairement, on retrouve aussi les infrastructures comme les data-centers ayant adopté une approche Green IT, qui optimisent leur consommation d’énergie, utilisent des serveurs moins énergivores, améliorent leur système de rafraîchissement des salles de données, cosomment des technologies d’accumulation comme le SDD qui utilisent moins d’énergies que les disques durs traditionnels. Bref, des exercices sont accomplis d’un point de vue macro, mais ont l’effet d’un coup d’épée dans l’eau face à la croissance impensable d’utilisateurs et de consommation de données.

C’est un environnement de stockageen ligne sur lequel vous pouvezmettre vos fichiers, pourles archiver, réaliser des sauvegardes, ou les donner. Mais concrètement, ce sont des énormeshangars pleins de milliers de serveursqui tournent 24/24 tout le temps. Apple, Microsoft, Amazon, Google, Facebook… et beaucoup d’autresfonctionnent avec le cloud.

il existe cependant un critère supplémentaire à savoir au moment de juger de l’aspect Green ou non du Cloud : la mutualisation. En effet, si 10 sociétés choisissent d’investir dans des serveurs de données locaux, ces derniers ne seront employés que quand la société sera en action. Et très pas souvent à 100 % de leur capacité. Tandis qu’en passant par le Cloud, ces 10 sociétés vont mettre en location exclusivement l’espace d’accumulation en ligne dont elles auront besoin, ce qui optimisera l’utilisation des serveurs. De ce point de vue, la consommation d’électricité des serveurs est adaptée aux besoins des sociétés, qui du coup présenteront une empreinte carbone a priori inférieure. Les entrepreneurs les plus accessibles à l’impact de leur action sur la nature pourront ainsi choisir leur centre de données selon leur type d’alimentation électrique : charbon ( mauvais bilan carbone ), énergie hydro-électrique ( bilan positif ) ou aussi l’énergie éolienne ( bilan positif ). de plus, certains data center ont choisi un mécanisme de rafraîchissement de leurs serveurs par le vent. Une chose est sûre : le Cloud propose des solutions tendant vers une l’abaissement de l’impact sur les alentours. Cela devra encore s’accentuer dans les années à venir pour vraiment qualifier le Cloud de « Green ».

Le stockage ne se fait pas tout seul. il correspond de l’alimenter en électricité, faire tourner des climatisations en permanence. Selon l’Agence de la nature et de la gestion de l’énergie ( Ademe ), l’envoi des courriers électroniques de chaque entreprises de 100 personnes représente tous les ans 12, 6 tonnes de CO2, soit 14 allers-retours Paris – singapore. A l’échelle , les data centers sont 1, 5 % de la consommation électrique, soit l’équivalent de la création de 30 centrales nucléaires. il est important de donc déjà anticiper et changer notre comportement concernant le numérique. Les adresses emails poubelles qui reçoivent beaucoup de newsletters, les comptes courier multiples sur lesquels tout est archivé depuis des années et sur lesquels le ménage n’est jamais fait. L’envoi de photos brutes, sorties de l’appareil photo qui pèsent très lourd alors qu’il suffit juste de les ouvrir depuis l’utilitaire de Windows et de les refermer pour qu’elles passent de plusieurs Mega Octets à moins d’un Méga.

Depuis quelques temps, on définit le terme de Green IT. Intéressons-nous à ce courant de pensée qui peut s’apparenter à un nouveau buzz word, mais qui pourrait avoir un apport pertinant au secteur l’informatique. Le Green IT, ou simplicité numérique dans la langue de molière, est un terme qui a été défini plusieurs fois ces dernières temps. On lui prête volontier tout un ensemble de valeurs qui entrent assez dans son giron. Nous vivons dans un monde qui se transforme. Les plus grandes manifestations actuelles et les plus grandes préoccupations de notre temps devraient se focaliser sur le climat et sa protection. Nous avons aussi une importance à jouer et cela n’est pas contradictoire avec nos travaux. Tout le monde peut agir à son échelle, et on peut changer les choses. Nous avons dorénavant accès, grâce au cloud, à principalement de puissance de calcul et d’accumulation, le tout à des prix plus que corrects. Pourtant, ces avancées technologiques ne sont pas sans problèmes sur notre lieu. Nous devons donc, en tant qu’architecte, les utiliser avec parcimonie. Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Plus d’informations à propos de Stockage en ligne

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par albert370153aha
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Vous allez tout savoir https://www.jedivisemonterrain.fr/fr/ https://www.jedivisemonterrain.fr/fr/

Ma source à propos de https://www.jedivisemonterrain.fr/fr/ Toujours est-il que l’immobili…