Accueil Non classé Lumière sur Stockage en ligne

Lumière sur Stockage en ligne

0
0
2
Plus d’infos à propos de Stockage en ligne

Le numérique représente aujourd’hui 4 % des gaz à effets de serre envoyé tous les ans. Il impacte lui aussi l’environnement : de la fabrication des objets électroniques à la gestion des écrites par les data centers en passant par les infrastructures réseaux ( antennes 4G, wifi ). c’est pourquoi, quand bien même mettre en place des évènements éco-responsables est un premier pas important, vous pouvez aussi prendre en compte attirer l’attention à l’impact économique du numérique auprès de vos publics mais également au sein même de votre union. En partenariat avec le REFEDD, cette fiche pratique afin de vous permettre d’employer efficacement le numérique dans votre association, tout en interdisant son effet sur la planète.

Alors que l’on pense une multiplication par quatre de la demande en solutions IT pour 2020, l’impact écologique d’une telle production est soulevé, et plusieurs hypothèses sont émises. Ainsi, l’arrivée du cloud computing, stockage à distance, serait pour certains la solution environnementale dédiée à la filière informatique. grâce à la mutualisation des infos dans des serveurs externes pourvus d’une bande passante à la facilité sans faille, chacun, rare ou professionnel, peut filmer, voir des données ou utiliser des logiciels, optimisant les dépenses par rapport aux systèmes traditionnels. Le poste de travail est géré en externe et il n’est plus indispensable d’acquérir une application pour pouvoir l’utiliser. L’informatique dans le nuage est donc plus économe grâce à son évolutivité. son prix dépend de la durée de l’utilisation et du service demandé ce qui ne requiert aucun financement préalable mais va demander une adhésion de la part du public et des sociétés qui devront, avant de se lancer, se faire une idée de la rentabilité d’une telle solution par rapport à l’achat du logiciel.

La dématérialisation est-elle économique ? Avec le numérique, est-on respectueux de l’environnement ? À l’heure où se multiplient les alertes sur la santé vacillante de le monde, notre data visualisation dédiée aux chiffres clés de la pollution numérique le prouve : il y a sos à agir, du côté personnes comme des organisations. Ce dossier explore les initiatives ‘ vertes ‘ et les bilans énergétiques, notamment dans les domaines du matériel info, des logiciels et des data centers et vous convie qu’il faut suivre chaque jour 10 conseils écoresponsables.

L’avantage majeur du cloud computing est qu’il permet d’économiser de l’argent. Au lieu que chaque entreprise possède dans ses locaux son propre Data Center avec les systèmes d’entretien et de refroidissement qu’il exige, une seule grande entreprise gère les stastitiques de sa clientèle dans un Data Center géant. En théorie, les taux d’occupation des serveurs physiques du cloud sont mieux optimisés qu’au sein de toutes entreprises. Par exemple, dès que les sociétés françaises ferment la nuit, la place est utilisée par des entreprises actives de l’autre côté de le monde, de même les activités saisonnières se compensent les unes les autres. La gestion des Data Centers est une question complexe pour les sociétés. Souvent gourmands en énergie, ils font l’objet de l’ensemble les attentions lors de la mise en place d’une politique green IT. Plusieurs solutions existent pour réduire leur impact sur l’environnement, le diffusion vers du cloud computing mais aussi la rénovation complète du Data Center interne pour le rendre plus .

Ces difficultés rencontrées par les tpe peuvent être surmontées au moyens des nuages informatiques ( cloud ) : une solution hébergée n’exige aucun investissement matériel ou d’infrastructure tout en autorisant des tableaux de bord et une console de contrôle centralisée. Une solution hébergée de gestion énergétique des PC peut faire économiser jusqu’à 50 euros par PC et chaque année, peu importe la taille de la société. On rétorque dans certains cas que ces fonctionnalités de l’énergie seront natives dans tous les PC en manque terme et qu’il n’est donc plus rentable d’acquérir dans une plateforme centralisé. Certes, les webmasters de logiciels et les fabricants de matériels ont franchi des phases significatives dans l’optimisation énergétique des ordinateurs, mais l’assimilation globale d’un système de gestion de la consommation énergétique compréhensif et professionnel est encore loin d’être atteint.

Le Cloud n’échappe pas à la législation d’origines naturelles. En écologie, la ‘capacité de charge’ est la taille maximale de la population d’un organisme qu’un centre donné peut supporter. Nul besoin d’être un mathématicien prévenu pour comprendre qu’avec un taux de croissance exponentiel, la population de serveurs concentrée dans un data center ( ici, le centre donné ) va rapidement exiger plus de ressources – gravité de fibres optiques, électricité, eau, … – que son milieu de pourra communiquer. Cela peut rapidement perturber leur usage et impacter leur qualité de service. La solution, c’est une politique Cloud bluetooth et hybride à l’échelle macro.

Plus d’infos à propos de Stockage en ligne

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par albert370153aha
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Mes conseils pour journal des influenceurs journal des influenceurs

Complément d’information à propos de journal des influenceurs Facebook, Twitter, Lin…